La consultation

Le psoriasis est une maladie chronique pour laquelle aucun traitement n’apporte aujourd’hui une guérison définitive. Toutefois, une prise en charge adaptée permet de réduire les signes cliniques / symptômes et d’espacer la fréquence des rechutes et leur intensité améliorant ainsi la qualité de vie des patients.

 

En plus du confort apporté par la réduction des symptômes/signes cliniques (démangeaisons, irritations, plaques et pellicules), un traitement adapté permettra au patient de retrouver une vie sociale plus sereine, libérée de la gêne occasionnée par les poussées de psoriasis.

 

Le psoriasis du cuir chevelu nécessite une prise en charge personnalisée et des soins réguliers (plus de six mois).
La consultation d’un médecin généraliste ou d’un dermatologue est alors nécessaire pour adapter au mieux le traitement selon la sévérité des lésions mais également selon les habitudes du patient.

Selon les formes et l’évolution de la maladie, le médecin prescrira différentes options thérapeutiques ou médicaments pour une prise en charge individualisée et personnalisée du patient (choix de la formulation, du mode d’application et de l’impact sur la vie quotidienne).12

 

Le traitement du psoriasis1, 5  dépend :

  • du sexe du patient
  • de l’âge
  • de la gravité des zones atteintes
  • de la localisation
  • des maladies associées
  • du retentissement de la maladie sur la vie quotidienne du patient

 

Il s’articule selon 2 phases de traitement :

  • Une phase d’attaque lors des poussées
  • Une phase d’entretien entre deux poussées

 

L’efficacité du traitement dépend en grande partie du suivi de la prescription du médecin : en effet, un arrêt prématuré du traitement, par exemple immédiatement après que la peau ait retrouvé son aspect normal, risquerait de provoquer une rechute rapide.

 

Le psoriasis nécessite donc des visites régulières chez le médecin traitant ou le dermatologue et un apprentissage du patient dans la gestion de son traitement. Une consultation médicale régulière est recommandée afin de suivre l’évolution de la pathologie et l’efficacité/tolérance du traitement.

 

La consultation permet d’instaurer, d’évaluer et, si nécessaire, d’adapter le traitement. Elle est aussi l’occasion de faire le point avec le patient. N’hésitez pas à échanger avec votre médecin sur votre traitement (efficacité, tolérance, mode d’application et galénique).

Haut de page