Qu’est-ce que le psoriasis en général ?

Le psoriasis

Le psoriasis en général est une maladie chronique de la peau (dermatose) qui touche plus d’1 million de personnes1 en France avec des répercutions importantes sur leur qualité de vie.

Il s’agit d’une maladie de la peau non contagieuse qui évolue par poussées. Le psoriasis est dû à un renouvellement accéléré de la couche supérieure de la peau2 (épiderme) associé à une réaction inflammatoire anormale.

Normalement les cellules de la peau se renouvèlent en 28 jours. Chez les patients atteints de psoriasis, les cellules se renouvèlent en moins d’une semaine. La couche la plus superficielle de l’épiderme (la peau) se détache sous forme de lambeaux (des squames) laissant apparaître des plaques rouges inflammatoires.2

 

Le psoriasis :

  • peut être caractérisé par les signes cliniques suivants : irritation, squames, rougeurs et plaques desséchées
  • et peut se localiser sur tout le corps mais se situe principalement sur les zones soumises à des frottements : les coudes, les avant-bras, les lombaires, les genoux, les ongles ou le cuir chevelu.

 

Les causes du psoriasis ne sont pas clairement identifiées, mais il est généralement lié à 2 :

  • un dérèglement immunitaire
  • une prédisposition génétique du patient (environ 30% à 40% des cas, si l’un ou les deux parents sont atteints)
  • des facteurs déclenchants tels que le stress, une infection, l’alcool, la prise de médicaments…

 

Le psoriasis est une maladie difficile à vivre au quotidien9, 10.

Maladie dite « affichante », elle peut bouleverser le quotidien des personnes qui en souffrent avec une incidence importante sur l’estime de soi et le regard des autres.

Le psoriasis du cuir chevelu affecte aussi bien la vie sociale et intime que la vie professionnelle.

Troubles du sommeil, difficultés de la vie sexuelle, adaptation nécessaire de la garde-robe à la maladie, jusqu’à la modification des activités quotidiennes (sport, loisirs…), les patients psoriasiques sont confrontés au quotidien aux conséquences de leur affection11.

 

Le psoriasis en général : un impact négatif sur la qualité de vie des patients

Le psoriasis du cuir chevelu3

L’une des localisations les plus fréquentes du psoriasis est le cuir chevelu. Il peut être associé à d’autres lésions psoriasiques sur le corps.

Comme pour le reste du corps, l’atteinte du cuir chevelu se caractérise par des plaques rouges bien délimitées recouvertes de squames (couches de peau morte) blanchâtres qui forment des pellicules. Ces plaques peuvent recouvrir la moitié voire la totalité du cuir chevelu en formant “un casque” souvent accompagné de démangeaisons.

 

Prévalence du psoriasis du cuir chevelu

Le psoriasis touche 2 à 3% de l’ensemble de la population des pays de l’Ouest, soit plus de 1 million de Français1. Parmi ces patients, 80% sont atteints de psoriasis du cuir chevelu3. Il touche aussi bien les hommes que les femmes et peut se déclarer à tout âge. On observe statistiquement deux pics distincts de déclenchement des poussées entre 16-22 ans et 57-60 ans4.

 

Le psoriasis du cuir chevelu évolue par périodes qui alternent1

  • Périodes de poussées
    Maladie chronique, le psoriasis évolue par poussées dont la durée et la fréquence peuvent varier de quelques semaines à plusieurs mois.
    Leur apparition est imprévisible. Chaque poussée peut voire apparaitre de nouvelles plaques et entrainer la réapparition ou l’extension de plaques anciennes.

 

  • Périodes de rémissions
    Ce sont des périodes pendant lesquelles les plaques blanchissent et peuvent disparaitre complètement. Des traces persistent cependant, notamment au niveau des coudes et des genoux.

 

  • Périodes stables
    Les plaques, toujours présentes, ne marquent ni amélioration ni aggravation.

 

Avec un retentissement important sur la vie quotidienne des patients, le psoriasis du cuir chevelu est souvent difficile à vivre. La maladie se soigne mais ne se guérit pas.

Un traitement régulier aidera à retarder les rechutes, garantissant ainsi une meilleure qualité de vie.

Haut de page